[Love your body] Mon corps je l’aime ainsi !

Après 2 grossesses, je peux être fière d’avoir un body comme celui-ci ! J’ai travaillé dur pour y arrivée.

Ne me demandez pas de faire une taille 34 ou 36 car de toute façon je n’y arriverai jamais. Mes gènes me l’interdisent haha.

Je pourrais faire du sport tous les jours et arrêter de manger, cela ne changera rien. Je pourrais faire au mieux une taille 38 mais pas plus bas !

 

Et oui, je suis une femme africaine qui a des formes et des os lourds. Déjà avec ce pack, il faut oublier la taille mannequin.

Ce n’est pas mon objectif de toute façon – ça tombe bien. J’ai jamais aimé les personnes trop mince, je ne trouve pas ça très beau. Il faut un peu de matière a regarder et à toucher (haha).

Vous savez, si je pars au bled là maintenant, tout de suite, beaucoup de personnes vont crier « oh mon dieu, la pauvre, elle souffre en France – regardez là, elle ne mange pas! ». Ce genre de remarque sortirait de la bouche de toutes mes tatas, mes tontons, mes cousins, mes cousines et même des gens que je connais pas !

En Afrique, on aime les gens bien portant, enrobés, qui ont de la matière pour porter le « pagne ». Vous connaissez les « mamans Benz » ?

Bref, c’est un autre sujet.

En France (où les pays occidentaux), on va me dire que je suis en surpoids. Si si, en surpoids ! A partir du moment où ton IMC dépasse la moyenne alors tu passes directement en surpoids.

C’est triste à dire. Heureusement qu’il y a de plus en plus de message sur le « body positive » et l’acceptation de soi.

Je ne prône pas pour l’obésité, ni pour la maigreur car ça cause des problèmes de santé grave… mais je prône pour l’acceptation de soi. A partir du moment où en se sent bien dans son corps, bien dans sa peau et bien dans sa tête, c’est déjà un signe de bonne santé !

 

Bref, j’écris cet article surtout pour vous montrer ma tête il y a quelques années ! Je n’ai pas réussi à trouver des photos de moi où on voit mon body en entier (je devais surement éviter les photos, ne m’acceptant pas à l’époque).

Je ne vais pas vous reparler de ma période d’adolescence où les moqueries pleuvaient. Mais je voulais juste vous rappeler qu’on arrive à rien sans rien faire.

Je me suis battue pour avoir ce corps. Il n’est pas parfait mais j’en suis fière. Surtout quand on voit le chemin parcouru.

body positive

body positive

Je me suis beaucoup renseignée sur ce qui est bon pour mon corps, ma santé et mon bien-être. C’est comme ça que j’ai appris à prendre soin de moi et à donner à mon corps ce dont il à besoin.

 

Voilà c’est tout pour aujourd’hui.

Et vous, vous aimé votre corps ?

 

Gros bibis

No Comments Yet.

Laisser un commentaire