[Mom life] Week-end en tête à tête avec mon fils ainé

Jeudi soir, j’ai dû préparer une valise pour mon fils et moi, car nous allons en week-end, rien que tous les deux, en tête à tête.

Ce week-end ne sera pas un week-end comme vous pouvez le croire. Nous partons dans un lieu que nous connaissons bien depuis 5 ans. Un lieu que vous connaissez également (si vous me suivez depuis le départ…).

Et oui, nous allons passer 2 jours à l’hôpital – Youpi !

Week-end en tête à tête avec mon fils ainé

Week-end en tête à tête avec mon fils ainé

Pourquoi passer un week-end à l’hôpital ?

La question ne se pose pas vraiment car nous n’avons pas vraiment le choix. C’est pour le bien de mon fils ainé qui a une pathologie rare et il est nécessaire de faire un suivi régulier.

Si vous suivez mes aventures sur Facebook et Instagram, vous pouvez voir que nous avons des passages fréquents à l’hôpital. Parfois pour des contrôles, d’autres fois pour des maladies viraux (qui compliquent la pathologie de mon fils) et parfois pour des cas plus grave (impossible d’oublier ces moments horribles qu’on a pu vivre). Mais cette fois, c’est pour faire des examens cliniques.

Le médecin de mon fils a souhaité faire des tests, pour voir si son traitement est bien dosé. Les passages à répétition à l’hôpital deviennent trop fréquente et ce serait bien (pour lui, pour moi et pour la sécu) de limiter cela.

Week-end en tête à tête avec mon fils ainé

Week-end en tête à tête avec mon fils ainé

Deux jours en tête à tête

Ces deux jours ne sont pas très fun. J’aurais aimé partir loin, au soleil, avec toute ma famille.

Le temps est triste (pluvieux, nuageux et avec des températures presque hivernal)… bref un temps où on a juste envie d’être chez soi, au chaud, sous la couette, devant un film, des pop corn et une pizza ! Mais ce sera pour une prochaine fois !

Là c’était un week-end à l’hôpital où on se fait chier grave… y a rien à faire. Et le temps ne passe pas vite…

A l’hôpital, ils donnent à manger aux enfants hospitalisés mais pas aux parents. Du coup, j’ai dû chercher de quoi me nourrir. Entre la cafeteria qui est à l’autre bout du bâtiment (bon au moins ça me faisait sortir un peu de la chambre) et Deliveroo pour me faire livrer à manger… j’avais pas beaucoup de choix.

 

Mon fils (cadet) me manque, mon chéri me manque, ma maison me manque etc. Il y a de quoi déprimer mais je garde le smile et la positive attitude car c’est pour la bonne cause.

Week-end en tête à tête avec mon fils ainé

Week-end en tête à tête avec mon fils ainé

Comment se sont passés les tests ?

Les examens cliniques consistaient à prélever du sang, toutes les deux heures (si si, même la nuit), pour voir comment ses hormones évoluent durant la journée, avec son traitement habituel. Nous aurons les résultats dans quelques jours. Le médecin pourra voir si son traitement actuel est suffisant ou non. Et surtout, adapter si besoin et ainsi éviter les passages fréquents à l’hôpital.

 

Enfin, voilà pour notre week-end en tête à tête ! J’espère que le vôtre était beaucoup plus sympa !

 

Gros bibis,

 

No Comments Yet.

Laisser un commentaire