[Test et avis] La nouvelle Poussette évolutive CityLink III de Red Castle

Je vous partage mon avis sur la nouvelle poussette évolutive CityLink III de Red Castle.

C’est une nouveauté 2018 chez Red Castle : la poussette évolutive CityLink III ultra compact.

 

Je fais partie des blogueuses chanceuses, de la « bande de parents » Beaba/Red Castle », qui ont cet immense honneur de tester la nouvelle poussette évolutive CityLink III de Red Castle (le 3ème né de la famille CityLink).

 

Voici les caractéristiques de la poussette :

  • Poussette évolutive : de la naissance jusqu’à 15 kg (1er et 2ème âge) / assise allongeable / Nid d’Ange CityLink III vendu séparément
  • Roues avant 360° ou fixe / 2 petites roues avant et 2 roues plus grande à l’arrière
  • Se plie et se déplie avec une seule main
  • Protège épaules et entrejambe
  • Harnais 5 points + barre de protection frontale
  • Protège pluie, vent et froid
  • Poids : 6,70kg
  • Taille de la poussette pliée avec les roues : 27 x 50 x 57,5 cm
  • Taille de la poussette dépliée avec le guidon haut : 27 x 50 x 57,5 cm
  • Taille de la poussette dépliée avec le guidon bas : 97 x 87 cm
  • Prix : entre 220 à 260 euros environ (selon les commerçant)
nouvelle poussette évolutive CityLink de Red Castle

nouvelle poussette evolutive CityLink de Red Castle

nouvelle poussette evolutive CityLink de Red Castle

nouvelle poussette evolutive CityLink de Red Castle

 

Mon avis sur la nouvelle poussette évolutive CityLink III de Red Castle

Design : Une poussette au design moderne, élégant et chic. J’adore franchement rien à dire. La couleur marron (imitation cuir), sur la poignée, apporte un certain standing et une élégance qu’on ne trouve pas sur toutes les citadines.

Taille : J’ai été agréablement surprise par la taille du carton d’emballage. Le carton était pour moi trop petit pour contenir une poussette à l’intérieur. Lorsque j’ai ouvert le carton, je n’ai plus eu de doute… c’était bien la poussette CityLink III qui était à l’intérieur.

Lorsque je déplie la poussette et je suis une fois de plus surprise par sa taille, car elle n’est pas si petite que ça. Elle a quand même l’espace nécessaire pour apporter le confort optimal pour bébé. Mon BabyboyII n’avait qu’une hâte, c’était de monter dedans.

Maniabilité : Elle se manie d’une seule main très facilement. Elle est pas lourde. Par contre, elle a du mal à passer les trottoirs. C’est le point négatif de cette poussette. Lorsque je traverse la rue, je descends le trottoir facilement… mais une fois arrivée au bout, la poussette se bloque. Il faut que j’appuie avec mon pied, sur la barrière de la poussette (au niveau du frein) pour la surélever.

Ultra compact : C’est une poussette ultra-compact, déjà par sa taille et son poids. Et la poussette se plie en 2 secondes (chrono à la main ), très facilement et sans trop d’effort. Que demander de mieux ! J’ai réussi à la plier d’une seul main, avec BabyBoyII dans l’autre bras. La classe non ! Sur ce point je valide à 100%.

Accessoire : Le protège pluie, vent et froid est inclut dans le colis. Top ! Plus besoin d’en acheter un ultérieurement ! Très bon point ! Par contre, pour utiliser la poussette en premier âge (dès la naissance), il faut acheter séparément le Nid D’ange CityLink III de Red Castle (60 euros environ).

 

Je n’ai pas tester la poussette yoyo mais d’après ce que j’en sais… La nouvelle poussette évolutive CityLink de Red Castle est une belle rivale… Elle comporte presque les mêmes caractéristiques que la Yoyo.

 

Gros bibis,

 

2 Comments

Laisser un commentaire