Premier baby Blues : comment l’éviter ?

De mardi, février 24, 2015 0 ,

Le baby blues survient généralement entre 3 et 5 jours après l’accouchement.

C’est une sensation incontrôlable où on se sent triste et irritable…

 

Un rien nous fait pleurer : la poussière sur le meuble télé, la tâche de mayo sur son tee-shirt, les pleurent de bébé, un feuilleton à l’eau de rose etc.

 

Le baby blues est dû au bouleversement hormonal qui survient juste après l’accouchement car votre corps passe d’un état « grossesse » à « maman ».

Un chamboulement autant physique que moral. Votre corps change, c’est un fait mais vous réalisez aussi que vous êtes maman maintenant et que vous avez de nouvelle responsabilité !

 

Mon expérience :

J’ai vécu le baby blues comme un échec… Un rien me rendait triste… J’avais peur de ne pas pouvoir assumer mes nouvelles responsabilité de maman… Est-ce que je vais bien élever ce petit être ? Ce sera-t-il heureux ?  Je me posait des tonnes de questions… Heureusement que mon mari était aux petits soins et que la famille et les amis étaient là pour me soutenir !

 

Mes conseils et astuces pour gérer le baby blues :

–  Le baby blues est une sensation tout à fait normale, donc ne vous inquiétez pas (sauf si cela dure plus de deux, trois semaine – c’est peut être une dépression ! Alors consultez un médecin)

– Ne restez pas seule les premiers jours après l’accouchement, vous avez besoin d’être soutenu et entourée pour assumer votre nouvelle vie

– Solliciter l’aide de votre conjoint, amis et famille dans les tâches ménagères

– Rassurez-vous ce n’est qu’un passage, vous retrouverez confiance en vous et un épanouissement assez rapidement !

 

No Comments Yet.

Laisser un commentaire