Première césarienne – Est-ce douloureux ?

La plupart des femmes espèrent un accouchement normal, c’est-à-dire à voie base sans passer par la case césarienne. .

Mais ce qu’on espère n’arrive pas forcement. Ce qui était mon cas… Une césarienne pour moi n’est pas un accouchement…

On n’a pas l’impression d’avoir « accouché » mais d’avoir eu une intervention chirurgicale (césarienne) pour sortir un corps étranger : un bébé.

 

Ma césarienne était programmée, car mon loulou se présentait en siège et mon bassin était trop petit.

La maternité m’a proposé de faire une version que j’ai refusée.

Si mon loulou était dans cette position, c’est qu’il était bien ainsi donc je ne voulais pas le forcer à changer de position au risque de lui faire mal, de me faire mal aussi et de déclencher l’accouchement dans de mauvaise condition.

Donc la césarienne était inévitable pour moi !

 

Arrive le jour J…

J’ai passé une nuit blanche, anxieuse, stressée mais en même temps pressée… Je me rends à l’hôpital à 7H du matin avec mon mari.

La sage femme vérifie quand même au cas où mon loulou ce serait retourné…

Même si l’espoir était minime, j’espérais quand même que mon loulou ce soit mis tête en bas, pour rentrer chez moi et attendre qu’il décide de sortir de lui-même (ainsi éviter une césarienne).

Confirmation – bébé était toujours en siège… là c’est sûr, je serais maman aujourd’hui !

 

Arrivée dans ma chambre… les heures passent… j’avais faim (normal, j’étais à jeun depuis la veille comme l’a demandé l’hôpital pour faciliter l’intervention). Finalement, arrive mon tour (il est quand même 15h – j’étais là depuis 7h !!!!!!!).

Le stress monte… je regarde toutes les lumières de l’hôpital défiler sur mon lit-brancard avant d’arriver devant le bloc pour la césarienne.

Mon mari, proche de moi, me tient la main.

 

Je rentre dans le bloc opératoire sans mon mari (le temps de la préparation et de la poste de la péridurale).

Je me retrouve donc seule, face aux membres hospitaliers dont l’anesthésiste.

 

L’anesthésiste me pose la péridurale… Et la c’est le drame !

« Et j’ai crié, criéééééé » (Christophe – Aline)

 Moi : « Aieeeeeeeeee ça fait mal ! snifffffff » j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps

Anesthésiste : « Je n’arrive pas à poser la péridurale, vous n’êtes pas assez relaxé… Je refais une nouvelle tentative ».

QUOI !!!!?????? C’est une blague. J’ai eu mal pour rien !

 

2ème tentative de pose de la péridurale… Même douleur.

« Comme j’ai mal » (Milène Farmer)

Anesthésiste : « Madame, je n’ai pas réussi à poser la péridurale, vous avez un dos trop musclé »

WTF… On nous dit de faire du sport et maintenant le sport me porte préjudice !

Anesthésiste : « Je vais demander à mon collègue d’essayer »

Eh oh, je ne suis pas un cobaye !

 

3ème tentative : Ouf je ne sens pas grand-chose et la pose est enfin réussite !

J’ose croire que la première anesthésiste était une stagiaire ou c’était ça première fois.

Je comprends bien qu’il faut que les élèves apprennent et pratiquent un jour… mais PAS SUR MOI !

 

Mon conseils pour les futures mamans :

– la césarienne en elle même est un acte chirurgical qui se passe dans la majorité des cas très bien, sans douleur et sans complication. Si vous devez avoir une césarienne, ne soyez pas déçue… c’est pour le bien de votre enfant. De plus,  vous n’aurez pas à « pousser » pour sortir votre bébé (votre périnée en souffrira moins et vous n’aurez pas tout le travail avant l’accouchement – les fameuses contractions douloureuses ).

– pour la pose de la péridurale, vérifiez sur le badge de l’anesthésiste si ce n’est pas un élève/étudiant. Ça évitera que vous soyez son premier cobaye 😉

 

1 Comment
  • Melissa
    novembre 29, 2014

    PREMIÈRE FOIS MAMAN
    On ne choisi pas à quel moment être mère pour la première fois; cela a été une grande surprise de l’apprendre .Je n’ai fais le test qu’au bout du 3 ème jour de retard , à la lecture du résultat mon coeur battais très vite puis me viens l’idée de l’ annoncé à mon compagnon ; mais pas d’une façon classique. Je me suis rendu dans un magasin afin d’acheter un biberon et un bavoir il y avait d’inscrit « papa » je l’ai es fais emballer et le lui remis en prétextant être un plaisir d ‘offrir pas besoin d’occasion pour offrir .En l’ouvrant il resta stupéfait d’après lui ne comprenant pas la signification.
    Il me posa des questions
    – c’est quoi ?
    – cela signifie quoi?
    Je lui répondit à ton avis
    -C est un biberon et un bavoir car tu vas être père .Petite parenthèse pourquoi vous ne voulez pas nous croire automatiquement à l’annonce d’une grossesse ?..lol…
    Toute vos questions se ressemblent
    Tu es sûre de toi?
    Tu as fais un test ?
    Cela ne changera rien les réponses resterons positives. Il a pu l admettre au troisième test réaliser ; je pense qu’il a pas voulu se faire de fausse joie car par la suite a été au petit soin même si je n’ etais qu ‘à un mois de grossesse .Nous avions décidé au départ de l’annoncer a la famille au 3eme mois je dis bien au départ car nos plans ont été changé au cours de route et l’avions annoncé au 2 eme mois de grossesse .
    Pour ma part j’avais besoin de soutien pour continuer dans ma nouvelle vie de femme enceinte et pouvoir obtenir des réponses aux multitude de questions que je me posais.
    A la première échographie vous savez qu’il est la mais ne voyer pas grand chose car il ou elle est si petit.
    L’échographie du 2eme trimestre appeler aussi échographie morphologique a été celle qui me marqueras le plus car elle a permis de réaliser l’évolution sur sa croissance et une etude morphologiques.
    Ce n est qu’à cette échographie avoir pris conscience être mère pour la première fois, même avec les tests de grossesse , les échographies, les changements physiques une part de nous ne realise toujours pas .
    A l’ accouchement les premiers cris , les premiers pleurs m’ont rendu fière de mon parcours durant ses neufs mois en attendant la meilleur de toutes les récompenses pouvoir le tenir dans mes bras.
    A ce jour, il me comble de bonheur.
    La pensée du jour ,
    « Quand la vie vous donne une centaines de raisons de pleurer, montrer lui que vous avez mille raisons de sourire.  »
    Photo de Melissa Modeste.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.