Lifestyle

Sans chauffage et sans eau chaude en plein hiver… Comment est-ce possible ?

sans chauffage et sans eau chaude

Vivre sans chauffage et sans eau chaude en plein hiver, c’est notre quotidien depuis 1 mois !

Comme vous avez pu le voir sur Instagram et Facebook, ma pompe à chaleur ne fonctionne plus depuis 1 mois. Comment cela est possible ? Quelles sont les solutions ? Comment faisons-nous depuis 1 mois ? Je réponds à vos nombreuses questions.

Une pompe à chaleur âgée

Cela fait plus d’un an que nous sommes dans notre maison. La pompe à chaleur été déjà installée.

Un soir vers 21h, je constate que la température est bien basse à la maison… Mon chéri se rend dans la cave pour regarder si la pompe à chaleur est bien allumée et il se rend compte qu’elle était éteinte. Mais après l’avoir relancée plusieurs fois, le compteur/fusible lié à la pompe à chaleur sautait tout le temps.

C’était un dimanche soir… premier jour de notre aventure sans chauffage et sans eau chaude.

Le lendemain, nous avons appelé un ami entrepreneur pour venir regarder. Il nous a dit que la pompe a chaleur été très âgée et que c’est sans doute le compresseur qui ne fonctionnait plus.

Ne me demandez pas à quoi ça sert le compresseur… mais ce que je sais c’est que cette pièce coute très chère !

Nous ne pouvions pas s’en tenir à 1 seul avis, alors nous avons fait venir deux sociétés différentes pour faire un diagnostic de la panne. Pourquoi ? Parce qu’il faut toujours comparer surtout lorsque ce sont des grosses sommes qui sont en jeux ! Mais c’est aussi parce que notre ami qui est venu regarder n’est pas un expert dans les pompes à chaleur.

La première société qu’on a mandatée nous inspirait pas confiance, il fallait donc une autre société pour mettre tout le monde d’accord !

Pendant ce temps, il faut payer tous ces diagnostics et continuer à vivre sans chauffage et sans eau chaude en plein hiver !

sans chauffage et sans eau chaude
sans chauffage et sans eau chaude

Et maintenant, quelles solutions s’offrent à nous ?

Après avoir eu les diagnostics de différents organismes, ce qui ressort c’est que la pompe à chaleur est tombée en panne à cause d’une surtension électrique.

Nous avons donc contacté l’assurance habitation (sur les conseils d’une amie… elle se reconnaitra – merci beaucoup ma belle pour tes judicieux conseils).

Nous appelons donc l’assurance pour leur expliquer la situation dans laquelle nous sommes. J’ai été ravie de leur accueil, de leur écoute et de leur réactivité. La conseillère en ligne à tout de suite mis notre dossier en urgence et nous a informé que la société qui doit faire venir un expert va nous recontacter dans la journée ou le lendemain.

Le lendemain j’ai la société qui doit faire venir l’expert qui m’appelle et qui m’informe que le temps d’intervention de l’expert est au minimum de 28 jours… et que la prochaine date serait en février 2021 !

Euh… je lui ai clairement dit que cela ne sera pas possible d’attendre jusqu’en février et continuer à vivre sans chauffage et sans eau chaude, avec 2 enfants en bas âges ! Elle me dit de voir directement avec mon assurance pour voir s’il y a d’autres solutions.

J’appelle immédiatement l’assurance pour leur partager les délais d’intervention que l’expert m’a donné… j’ai bien insisté quand même sur le fait que nous sommes en plein hiver, nous n’avons pas de chauffage et d’eau chaude et surtout nous avons deux jeunes enfants ; on fait comment maintenant ?

Elle m’a passé son responsable au téléphone, à qui j’explique à nouveau la situation… et il me dit qu’il va me rappeler pour voir quelles solutions il peut mettre en place. Nous étions le 29 décembre 2020.

Entre temps nous ne pouvions pas rester sans chauffage… nous avons acheté des convecteurs pour se chauffer un peu et du bois pour calmer les esprits et se retrouver en famille près de la cheminée. Je tiens quand même à préciser qu’une cheminée ne chauffe pas toute une maison. Le salon était à la bonne température mais une fois le feu éteint, la température redescend vite. Et le bois ça coute chère ! Bref je ferme cette parenthèse.

Le 30 décembre au matin, l’assurance nous appelle pour nous proposer un relogement pendant 6 jours à l’hôtel. C’est sympa de proposer ça mais il faut aussi accélérer les délais avec l’expert !  

sans chauffage et sans eau chaude
sans chauffage et sans eau chaude

Des nouvelles de l’expert ?

Le 31 décembre on reçoit l’appel de la société qui doit mandater un expert pour nous dire qu’il sera disponible le 8 janvier ! Nous étions ravis de cette nouvelle – plus qu’une semaine à attendre pour savoir ce qu’on va faire de cette pompe à chaleur !

Nous avons passé le 31 décembre à l’hôtel et les jours suivants aussi – jusqu’à la rentrée des classes.

Niveau organisation, c’était plus simple pour nous de dormir à la maison la semaine. Nous allions quand même à l’hôtel le soir, pour prendre une bonne douche chaude.

Vous allez me dire « Ça semble impossible de nos jours de vivre sans eau chaude et sans chauffage » ou encore « comment est-ce possible de ne pas avoir d’eau chaude ?! ».

Nous avons bien conscience aujourd’hui qu’avoir de l’eau chaude est un luxe qu’on a oublié d’apprécier.

Le 8 janvier arrive. L’expert se présente à notre domicile. Il constate en effet qu’il y a un problème sur la pompe à chaleur et il refait le calcul des frais de réparation selon son tableau (en comparaison avec le devis que nous lui avons présenté).

Pour conclure sa visite, l’expert nous dit qu’il va essayer de faire passer le dossier comme ça (avec son diagnostic), sauf avis contraire de sa direction qui peut demander une contre-expertise.  

Quelques heures après son départ, il nous appelle pour nous dire qu’il va devoir faire une contre-expertise et que le rendez-vous peut prendre minimum 3 semaines !

Vous pensez bien qu’on n’était pas très content de se dire qu’on va devoir attendre encore 3 semaines minimum pour retrouver de l’eau chaude !!!!!!

Nous avons donc rappelé notre assurance pour expliquer à nouveau la situation.

Ils nous en proposer à nouveau un relogement à l’hôtel (le temps du week-end) et qu’ils vont faire le point avec l’expert Lundi pour trouver une solution.

Et aujourd’hui, nous en sommes où ?

Le week-end passe… Lundi arrive. L’assurance nous appelle et nous informe qu’il faut qu’on commence à effectuer les travaux et qu’ils vont faire en sorte de nous indemniser par la suite. La contre-expertise aura lieu seulement au mois de février !

Voilà la conclusion de toute cette histoire… nous devons financer environ 10K pour changer notre pompe à chaleur. Et on ne sait pas quand l’indemnisation va arriver (et surtout à quelle hauteur) !!!!!  

Vous savez tous mes douceurs.

Vous avez déjà vécu sans chauffage et sans eau chaude ?

Gros bibis,

0

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.