Endométriose : comment le calmer ?

De nombreuses femmes peuvent être touchées par l’endométriose. Cela se manifeste souvent par des douleurs insupportables. Heureusement, il y a différents moyens de les soulager, en adoptant une alimentation plus saine et en prenant quelques remèdes naturels. Souffrez-vous d’endométriose ? Voici quelques solutions qui peuvent vous aider à le soulager. 

L’endométriose : qu’est-ce que c’est ?

Chaque mois durant la menstruation, un tissu se détache de la paroi de l’utérus, entrainant les saignements. Quand vous êtes victime de l’endométriose, ce tissu envahit les ovaires et la trompe de Fallope. Il peut même recouvrir l’intestin et la vessie. C’est durant les règles que les douleurs s’intensifient et des saignements supplémentaires peuvent survenir. L’endométriose peut également provoquer des crampes et des douleurs dans le dos et dans les cuisses, en plus des douleurs pelviennes. Les saignements peuvent également augmenter de façon anormale. Si la pathologie progresse, des douleurs peuvent survenir durant les rapports sexuels, les selles et vers les débuts des menstruations. Vous pouvez également avoir des vertiges, souffrir de nausées durant quelques jours avant l’arrivée de vos règles.

Endométriose : les solutions naturelles pour le soulager

— Soulager les douleurs grâce à quelques pratiques physiques

Certaines postures du yoga permettent de soulager les douleurs de l’endométriose. Ces exercices vous aideront à vous détendre et permettent aux lombaires de se relâcher pour soulager les crises d’endométriose. Même si les origines exactes de l’endométriose ne sont pas encore confirmées, certains experts s’avancent à dire que cette pathologie peut être due à troubles hormonaux. Le yoga permet également de soulager les déséquilibres hormonaux.   Le sport en général est très bénéfique pour l’organisme. Plus vous faites du sport, moins les tissus se rigidifient. Les activités physiques facilitent la libération de l’endorphine, qui fait naître en vous un sentiment d’apaisement.

activité physique
activité physique

— L’endométriose : l’homéopathie et la phytothérapie à la rescousse

L’homéopathie vous empêche de faire de l’automédication. Parmi les traitements les plus recommandés, il y a le Chamollila ou encore le Colycynthis qui soulage les spasmes et les crampes. Il y a aussi l’Actea racemosea pour calmer les migraines provoquées par les règles abondantes. 

L’utilisation de certaines plantes, que ce soit sous forme de décoctions, d’infusions, de gélules ou d’huiles essentielles peut aussi vous aider à soulager l’endométriose. Entre autres, l’huile essentielle d’estragon est très efficace pour contrôler les spasmes. Pour qu’elle puisse agir correctement, il faut l’appliquer sur le bas du ventre tout en massant doucement la zone. Attention, il ne faut pas appliquer directement l’huile essentielle sur la peau, il faut la diluer dans un gel neutre ou dans de l’huile végétale.

méthode maturelle
méthode maturelle

— L’endométriose : le calmer avec les médecines douces 

Pour soulager l’endométriose, la femme doit être en total accord avec son corps. Le but est d’inciter l’organisme à se détendre et à se relaxer pour calmer les douleurs. Parmi les pratiques des médecines douces les plus efficaces, il y a la sophrologie. Les effets se font sentir immédiatement, votre organisme ressentira plus de fluidité. Il est primordial de pratiquer la sophrologie régulièrement pour que cela soit efficace. Quelques séances courtes de 15 minutes à chaque fois sont largement suffisantes pour calmer l’endométriose.

L’ostéopathie est très efficace pour calmer les douleurs. Elle a pour objectif de calmer les douleurs, en relançant la circulation sanguine. L’ostéopathie minime en fait les tensions ligamentaires. La technique qui sera appliquée aura un impact sur le système utérin, vaginal et digestif. Elle agit également sur les lombaires.

Vous pouvez aussi recourir à la réflexologie plantaire, l’acupuncture ou encore la réflexologie palmaire pour soulager l’endométriose, tout comme le Qi gong, le Tai Chi ou le shiatsu. La plupart des techniques de médecine douce et alternative permettent de soulager de l’endométriose.

— Endométriose : la calmer avec une alimentation anti-inflammatoire 

Vous devez adopter un régime spécial dès que vous souffrez de l’endométriose. Vous devez consommer des aliments riches en anti-inflammatoire. Vous devez minimiser la consommation de viandes rouges, des aliments contenant trop de sucre, des graisses saturées, d’alcool de caféine. Pensez à adopter des aliments bios, contenant moins de produits chimiques. Mangez plus d’aliment contenant du curcuma, de graines germées ainsi que des légumes lacto-fermentés, et de temps en temps du chocolat. Des aliments riches en oméga-3 et en oméga-6 vous permettent de mieux contrôler la sécrétion de la prostaglandine, responsables des règles douloureuses. Ajoutez donc du ton, des graines de lin, de la sardine ainsi que des graines de potiron dans vos repas.

Je ne suis pas atteinte d’endométriose mais je connais beaucoup de personne autour de moi qui en souffre. Alors j’ai voulu faire cet article pour en savoir davantage sur cette maladie et pour aider celles qui en souffrent.

N’hésitez pas à partager d’autres conseils si vous en avez.

Bon courage et gros bibis,

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.