Comment faire de la méditation avec les enfants ?

Ces périodes de confinement sont idéales pour passer du temps avec ses enfants. La méditation est bénéfique aussi bien pour les adultes que pour les enfants. Cette pratique les aide à mieux canaliser leur colère, à gérer leur stress et à mieux utiliser son énergie. Comment les initier à la méditation ? Quels sont les exercices qui leur conviennent ? 

Quels sont les bienfaits de la méditation pour les enfants ?

Comme pour les adultes, la méditation peut également agir les humeurs de vos enfants. Si d’habitude ils dépensent leurs énergies à crier au moindre caprice, ou encore frappant quelqu’un pour se faire entendre, la méditation les aide à adopter un comportement plus sain. Ils apprendront à prendre du recul et prendre conscience des émotions qu’ils éprouvent à chaque fois qu’ils crient. En pratiquant les postures de méditation pour enfant, ils pourront comprendre chaque émotion qui les envahit. Ils arriveront à comprendre qu’il n’est pas nécessaire de donner une place à la colère. La méditation leur permet de se retrouver avec eux-mêmes. La méditation est également très bénéfique pour leur sommeil. Comme les adultes, les enfants peuvent ruminer avant de dormir en repensant à chaque détail de leur journée. Cela peut cependant avoir des impacts sur la qualité de leur sommeil. 

À partir de quel âge un enfant peut-il faire de la méditation ?

L’âge idéal pour commencer à faire de la méditation c’est à partir de 5 ans. Avant cela, l’enfant ne pourra pas encore maîtriser sa concentration et se concentrer suffisamment pour oublier les choses immatérielles. Au-delà de cet âge, l’enfant a déjà la faculté d’interpréter ses émotions et ses ressentis. Il arrive également à avoir conscience de son corps, lui permettant de l’utiliser pour mieux gérer ses émotions. Initier les enfants à la méditation : avoir les bons outils et un espace dédié 

méditation avec les enfants
méditation avec les enfants

Avoir un espace dédié à la méditation

Pour que la méditation ait l’effet escompté chez les enfants, l’idéal c’est de prévoir des séances de quelques minutes par jour. 

Il faut cependant créer un environnement propice pour aider vos enfants à se détendre. L’endroit doit être confortable et apaisant. S’il le souhaite, il peut également y installer des objets qui lui inspirent et qui lui mettent en confiance. Cela peut être une plante, des cailloux qu’il a ramassés dans le jardin, des pommes de pin, etc.

Utiliser un élément sonore

Avoir un bol tibétain pour lancer chaque séance est idéal, mais vous pouvez très bien utiliser une petite cloche. Le son quand il se prolonge dans le silence réveille la conscience et entraine vers la concentration.

Employer un carnet de méditation

Le carnet de méditation aide l’enfant prendre note de tous les ressentis qu’il a eus pendant la méditation. Il pourra également décrire comment il vit la méditation et qu’est-ce que cela lui apporte. Il est mieux de le laisser choisir son carnet et de le décorer de la façon qui lui plait. Il peut s’exprimer en dessinant ou en écrivant. Le plus important est qu’il arrive à traduire ce qu’il ressent.

méditation avec les enfants
méditation avec les enfants

Quelques exercices de méditation à faire avec les enfants

Voici quelques exercices que vous pourriez réaliser avec vos enfants pour retrouver la sérénité :

– La grenouille

Les enfants adoptent la position des grenouilles et s’élancent à faire 2 ou 3 sauts en avant et de rester ensuite immobile. Ils rejoignent ensuite les mains, de façon à ce que les paumes soient l’une contre l’autre (Namaste). Ils doivent ensuite faire trois grandes inspirations : en inspirant par le nez jusqu’à ce que l’air arrivent au ventre et ensuite expirer par le nez.

 

– Le tapis volant :

Cet exercice est l’occasion de créer un moment de complicité avec votre enfant. Pour réaliser cet exercice vous devez vous mettre sur le dos (« Savasana ») et vous allez prendre votre enfant qui se couchera sur le vôtre. L’enfant sentira alors les mouvements de votre ventre. Il aura alors l’impression de voler comme un papillon. Si vous vos enfants sont plus âgées, ils doivent s’allonger sur le ventre sur votre propre tapis.

– L’arbre :

Cet exercice permettra à vos enfants de se trouver. Pour cela, demander à votre enfant d’imiter la position de l’arbre. Ils se tiennent debout, en fermant les yeux et se concentrant sur ses pieds qui seront considérés comme des racines. Ceux-ci sont ancrés profondément dans le sol, pour qu’ils se sentent solidement attachés. Ils doivent réellement lever les bras au-dessus de leur tête, en s’étirant le plus haut possible, pour grandir et toucher le soleil.

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.